• sg1
  • lsda
  • autrerp
  • ressource
  • remerciment

 The last transport

Date d'inscription :
17/07/2012

Age :
19

Localisation :
Là où mon coeur me mène

Feuille Personnage
Points de vie:
140/140  (140/140)
Posture: Opportuniste
Équipement:
Arkeangel


Légendaire
Légendaire


MessageSujet: The last transport   Mar 24 Mar - 21:32

Planète Neutre, Non-loin du front de la CELU, 19 Mars 2045

Un homme rentra dans la pièce remplie de papiers; livres; composants électroniques et même quelques feuilles de plante verte. Un autre était sur un ordinateur, semblable à ceux utilisés par les Terriens, travaillant sur quelque chose en rapport avec les bras. Le premier toqua sur un mur tout en avançant, un dossier dans la main. Le deuxième se retourna vers lui en faisant pivoter sa chaise.

L'homme tenant un dossier était grand, brun avait les yeux verts et portait un petit appareil à l'oreille qui semblait doté d'un micro. Celui assit était plus petit que l'autre de peu, brun aux yeux marrons et semblait moins musclé que le premier bien que plus intellectuel et moins ordonné. Le premier s'approcha et posa le dossier sur la table.


Premier homme: Toujours sur ton projet de prothèse?

Scientifique: Toujours. Mais j'ai avancé, regarde.

Il fit une manipulation et un écran s'alluma sur le mur, les caractéristiques et le plan du projet dessus. Le premier regarda l'écran.

Premier homme: J'aurais pas cru que t'en sois déjà là. Dire qu'avant-hier tu galérais à comprendre comment faire un matériau semblable à la peau sans qu'il soit endommagé par la partie mécanique. Bien joué Palen.

Palen: Merci mon vieux, mais en fait c'était tout con. Tu te souviens sans doute quand on a discuté avec l'autre gars devant l'hôpital? C'est ça qui m'a aidé à trouver.

Premier homme: Je vois pas comment, mais je te fait confiance.

Palen: Encore heureux Freck! Je suis le cerveau du groupe!

Freck: Cerveau qui serait mort depuis des lustres si j'étais pas là pour acheter à manger et te faire penser à manger! Au passage, c'était pas à Nika d'aller faire les courses aujourd'hui?

Palen: Il me semble. Je me demande si elle y est allée.

Freck: Ah ça c'est sûr qu'excepté sur ton travail t'es pas super concentré.

Les deux rirent et Freck se retourna vers la fenêtre, voyant la grande ville devant lui. Elle était peut-être Ancienne, mais était extrêmement grande et presque trop bien conservée pour. La seule chose qu'on savait à son propos était que les anciens habitants l'avaient abandonnée sans laisser de trace, une énigme parmi tant d'autres dans la galaxie. Il appuya sur l'appareil à son oreille et contacta Nika.

Nika par oreillette: Oui?

Freck: T'as pensé à acheter ce dont on avait besoin? Palen est trop concentré dans son boulot, il a pas fait attention si tu étais partie le faire.

Nika: Je suis sur le retour là. Et dit à Palen que la prochaine fois qu'il oublie de faire gaffe quand je lui dit que je sors je le frappe.

Freck: Je te laisse le faire mais je t'aiderais à le frapper si tu veux.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Soyez comme le granit, forts, fiers et respectables même dans la vieillesse." Auteur inconnu
"C'est par le travail acharné que nous, Nains, fiers forgerons et bâtisseurs nous distinguerons. Car s'il est pour certains plus grande joie que celle de voir un ouvrage fini, il n'en existe pour nous aucune plus grande."
"You can pay a soldier to fire a gun, you can pay him to charge the enemy and take a hill but you can't pay him to believe." Amiral Steven Hackett
"Les faibles n'aiment pas la Faiblesse." Elric de Melniboné
"Ayez foi en la Lumière et tout sera possible." Tirion Fordring
Revenir en haut Aller en bas
Prochain Messages:

Date d'inscription :
17/07/2012

Age :
19

Localisation :
Là où mon coeur me mène

Feuille Personnage
Points de vie:
140/140  (140/140)
Posture: Opportuniste
Équipement:
Arkeangel


Légendaire
Légendaire


MessageSujet: Re: The last transport   Mer 25 Mar - 18:35

Planète Neutre, Non-loin du front de la CELU, Mardi 21 Mars 2045, 13h18 (Heure locale)

Freck finissait de préparer le repas et plaça la nourriture dans un plat à poser sur la table que Nika avait préparé. Nika était rousse aux yeux bleus, elle faisait la même taille que Palen mais était plus athlétique que lui. Elle était posée sur un canapé et regardait les informations transmises par un journaliste à travers l'écran servant de télévision. Freck posa le plat sur la table et Nika se leva. Elle tapa l'épaule de Palen, qui se retourna et enleva ses écouteurs pour aller manger tout en laissant son travail. Freck servit tout le monde avec la viande préparée d'un animal local. Ils commencèrent à manger.

Nika: Vous avez vu les infos?

Palen: Non.

Freck: Mis à part que la CELU est presque ici...

Nika: Ils nous ont presque encerclés. Le haut-commandement est en ébullition, ils craignent des attaques spatiales dans la semaine et la ville à déjà commencé à être évacuée. D'après les journalistes, le gouvernement n'a reçu aucune réponse de la CELU à ses messages. Du coup dans quelques jours on sera peut-être sous domination de la CELU...

Freck: Si l'Alliance Intergalactique entre en guerre ça pourrait nous sauver.

Nika: Je n'ai que moyennement confiance en eux. Même si entre l'AI et la CELU je choisirais l'AI, eux au moins ils ne rasent pas des colonies pour faire obéir les gens.

Freck: Palen, fait des sauvegardes de tes recherches. Nika, copie les fichiers à sauver. Si on doit être évacués en urgence, on aura pas le temps. Et si jamais il m'arrive quelque chose parlez au contact que je vous ai donné, il vous sauvera et vous protègera.

Nika: Tu nous as jamais dit comment tu avais un contact qui semble si puissant hors de la planète. Toi qui n'est jamais parti plus loin que les faubourgs.

Freck: Je vous expliquerai si tout va bien.

Nika: Tu me parait très secret soudainement. On vit tout les trois ensemble depuis trois ans, si tu dois nous dire quelque chose fait-le on ne le dira pas.

Freck: Pas maintenant. Si on échappe à la CELU je vous le dirais.

Nika: Pourquoi pas maintenant? C'est quoi qui t'en empêche?

Freck: Je veux pas que vous soyez en danger. Si la CELU sait, je doute qu'ils vous demandent avec gentillesse ce que vous saurez. Une fois à l'abri je vous dirais tout.

Nika se leva et posa son assiette dans le lavabo, Palen fit de même. Il se réinstalla sur son ordinateur. Nika ouvrit la porte.

Nika: Je sors. Je reviens dans une ou deux heures.

Freck: Mais il pleut tu...

Elle sorti et ferma la porte sans laisser le temps à Freck de finir sa phrase. Palen se retourna vers lui.

Palen: Mon seul amour c'est le travail, elle j'en suis pas sûr. Et puis si elle tombe malade et qu'elle me refile sa maladie je te tiendrais responsable.

Freck: Ton égocentrisme m'étonnera toujours.

Palen: Vas-y...

Freck prit un manteau et sorti, fermant la porte à clé derrière lui. Palen commença à sauvegarder son travail sur une sorte de clé USB.

Freck courut dehors et commença à chercher Nika tandis que la pluie s'abattait sur lui. Il la trouva après dix minutes. Debout, seule et sous la pluie. Il lui posa la main sur l'épaule et la couvrit du manteau. Elle se retourna vers lui, plongeant ses yeux bleus dans les verts de Freck.


Freck: Excuse-moi. Je sais que tu n'aimes pas quand je te cache des choses mais...C'est spécial, j'ai choisit un métier risqué et la CELU déteste les miens d'après les infos que m'a donné mon patron. Je ne veux pas qu'ils vous fassent de mal. Je te promet que je t'expliquerai tout quand je le pourrais. Tu...veux bien rentrer? Palen va s'inquiéter.

Nika: Oh non il ne s'inquiètera pas. Sauf si on vient le faire évacuer.

Elle l'embrassa tendrement tandis que la pluie ruisselait sur leurs visages. Leurs vêtements collant à leur peau, leur visage se perlant de gouttes d'eau. Il leur semblait que le monde se stoppait autour d'eux. Freck, qui devait ne pas tomber amoureux au risque de compromettre sa mission, sentait ses sentiments refoulés faire surface. Un baiser, d'un court instant, qui leur sembla durer une éternité. Cependant ils furent rattrapés par la réalité quand une alarme retentit. Les rares passants coururent jusqu'aux bâtiments.

Freck: La CELU...

Nika: Rentrons.

Ils se prirent par la main et coururent vers leur habitation. Ils rentrèrent rapidement et trouvèrent Palen regardant les informations.

Journaliste: La CELU à envoyé dans notre territoire spatial deux frégates. Elles ont tenté de scanner notre planète mais nos forces spatiales les en ont empêché sans subir de dommages. Nous sommes en relation avec le Quartier-Général. Amiral, cette attaque est-elle le début d'une offensive de grande envergure de la CELU?

Palen se retourna vers eux. Ils étaient encore trempes.

Palen: La semaine commence mal...Et allez vous changer, vous doucher et etc...La condensation c'est mauvais.

Ils se regardèrent et allèrent dans la salle de bain, tandis que Palen éteignait l'écran et retournait à ses copies.

Freck: Je me demande même s'il se rends compte de la gravité de la situation.

Nika: Autant que nous tous...Il sait que penser à autre chose est nécessaire.

Ils se déshabillèrent, posant leurs vêtements mouillés sur le sol. Nika alluma la douche, une vapeur d'eau chaude se répandit doucement dans la pièce. Elle se glissa sous le flot doux et invita Freck à la rejoindre.

Nika: Profitons du moment présent...

Freck la rejoignit. L'eau, désormais chaude, coulait sur leurs corps. Freck embrassa Nika, elle fit de même mais plus passionnément qu'à l'extérieur quelques minutes plus tôt. Leurs corps se collèrent l'un à l'autre, poitrine contre poitrine leur respiration fut plus rapide. Ils sortirent de la douche et se séchèrent rapidement, recommençant leurs embrassades amoureuses. Ils glissèrent sur le sol couvert d'une matière douce et firent l'amour, doucement et tendrement. Cela leur sembla durer aussi longtemps que leur baiser, comme une étincelle d'éternité revenue pour leur laisser le temps d'exprimer leur passion. Ce fut long et intense, leur respiration se muant en un souffle commun.

Suite à ça ils se changèrent et allèrent dans la pièce principale ou Palen travaillait toujours, ses écouteurs confortablement installés à leur place habituelle. C'était évident, il ne quittait que rarement son travail. Les informations continuaient de communiquer sur la situation militaire.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Soyez comme le granit, forts, fiers et respectables même dans la vieillesse." Auteur inconnu
"C'est par le travail acharné que nous, Nains, fiers forgerons et bâtisseurs nous distinguerons. Car s'il est pour certains plus grande joie que celle de voir un ouvrage fini, il n'en existe pour nous aucune plus grande."
"You can pay a soldier to fire a gun, you can pay him to charge the enemy and take a hill but you can't pay him to believe." Amiral Steven Hackett
"Les faibles n'aiment pas la Faiblesse." Elric de Melniboné
"Ayez foi en la Lumière et tout sera possible." Tirion Fordring
Revenir en haut Aller en bas
Prochain Messages:

Date d'inscription :
17/07/2012

Age :
19

Localisation :
Là où mon coeur me mène

Feuille Personnage
Points de vie:
140/140  (140/140)
Posture: Opportuniste
Équipement:
Arkeangel


Légendaire
Légendaire


MessageSujet: Re: The last transport   Jeu 26 Mar - 21:37

Planète Neutre, Non-loin du front de la CELU, 22 Mars 2045, 16h37 (Heure locale)


Comme le jour précédent une alarme retentit. Quelle que fut la décision de l'AI, elle n'avait pas eu de conséquences sur la politique de la CELU. De nouveaux vaisseaux sortirent d'hyper-espace, cette fois pas juste deux frégates Geniis mais une flotte d'invasion. La population paniquait, les vaisseaux allaient commencer l'affrontement et la CELU semblait gagnante d'avance. Les navettes et vaisseaux d'évacuations étaient parés, les gens évacuaient déjà. C'était lent, mais organisé et méticuleux.

Freck, Nika et Palen étaient parés à partir. Les fichiers importants copiés et sur eux. Ils étaient encore dedans, attendant les soldats venant les chercher pour les évacuer.



Orbite, Passerelle de commandement d'un vaisseau neutre


Capitaine: Concentrez le feu sur les frégates ennemies! Ne les laissez pas tirer sur les vaisseaux d'évacuation!

Artilleur: Impossible! Ils sont trop nombreux, on se bat à plus de dix contre un! Leurs croiseurs sont à portée, ils nous taillent en pièce!

Pilote: Cuirassés ennemis sur nous dans moins de vingt minutes! On a aucune chance! Les boucliers vont...


Une explosion traversa le vaisseau, le bruit simple d'une volée de torpilles spatiales venant de traverser la coque. Le vaisseau fut pris de secousses, se craquela et explosa. Les pertes des deux côtés étaient nombreuses mais malgré la résistance héroïque des vaisseaux neutres la CELU était bien plus forte et gagnait du terrain.


Capitale, Planète Neutre


Deux soldats entrèrent dans l'habitation. Ils portaient des uniformes blancs, ceux de l'armée de cette planète.

Soldat: Hermès?

Freck se retourna rapidement, il donna un grand coup de pied dans le bras du soldat le plus proche et envoya voler son arme. Il lui donna un grand coup dans la mâchoire, l'envoyant en arrière. Le second leva son fusil mais Freck lui balaya les jambes, le faisant tomber. Il lui donna un coup de pied dans les côtes et sauta sur les bras du premier, avant de lui briser la nuque. Il récupéra alors son pistolet et tira une balle dans la tête du second. Nika et Palen ne bougèrent pas d'un poil. Freck pris les pistolets des deux soldats et les cacha sur lui.

Freck: C'est exactement pour ça que je voulais pas vous informer. Vite, on a pas le temps d'attendre de vrais soldats courrons au transport le plus proche!

En vérité il ne restait qu'un seul transporteur, les soldats à l'entrée finissaient d'embarquer les gens. En orbite tout ce passait mal, le Légion avait fait son apparition.


Orbite, Pont d'un vaisseau neutre


Le Légion venait de sortir d'hyper-espace, les combats se poursuivaient mais tout semblait désormais perdu.

Pilote: Capitaine, pic d’énergie détecté au niveau du Légion. Il semble être verrouillé sur la zone de combat. Vos ordres?

Capitaine: Manœuvres évasives! Si il tire avec quoi que ce soit on doit l'éviter. Et rapprochez-nous!


Le vaisseau tenta de manœuvrer mais le Légion tira, déversant la puissance absolue de son canon principal. Une trentaine de vaisseaux neutres furent détruits par le tir, ainsi qu'une dizaine de la CELU. Quelques vaisseaux furent simplement traversés mais leur intégrité en prit un coup. Le Légion recommença à charger son canon principal, en direction de la capitale cette fois.


Capitale, Planète Neutre


Les soldats firent monter Nika et Palen mais pas Freck, prétextant qu'il n'y avait plus de place et qu'il devrait trouver un autre transport.

Nika: Je reste si tu restes!

Freck: Barrez-vous! Si je vous ai pas contacté dans douze heures contactez qui vous savez!

Les portes du transport se fermèrent, Freck se mit à courir et le vaisseau décolla. Alors qu'il était encore en orbite basse le Légion tira une seconde fois, au milieu de la capitale. Freck était sur le toit d'un bâtiment, il connecta son oreillette au réseau global et enregistra. Il savait sa mort proche et voulait filmer ce que la CELU faisait en débarquant, sauf qu'au lieu de voir des vaisseaux il vit un faisceau. En touchant le sol, une boule de plasma se créa et grossit très rapidement en détruisant tout sur son passage. La lumière était presque aveuglante à mesure que tout se détruisait, Freck transmit sur tout les canaux en priant que l'AI puisse voir ce qu'il transmettait.

En orbite un vaisseau sorti d'hyper-espace, le Cerberus. Thane fit téléporter Freck à bord juste avant qu'il meure et que la capitale soit rasée, ce qui arriva quelques centièmes de seconde plus tard.


Thane aux vaisseau neutres survivants: Vous avez perdu, repliez-vous vers les territoires de l'AI. C'est la seule chose que vous avez à faire pour survivre. Ce monde, je ferais tout pour qu'il soit libéré.

Freck couru jusqu'à Thane tandis que le Cerberus détruisait deux frégates et que la flotte survivante -une dizaine de vaisseaux au maximum- passait en hyper-espace.

Freck: Commandant, téléportez les autres signatures similaires à la mienne en orbite de la planète je vous en supplie!

Thane ordonna la téléportation. Nika et Palen apparurent dans le vaisseau, aux côtés de Farendal et Janus visiblement en conversation sous l'initiative de Farendal.

Thane: Agent Hermès, bienvenue à bord. J'espère que les personnes que nous avons téléporté étaient importantes. Si vous avez encore des amis là-bas c'est trop tard. Je vous ramène à l'Augure dés que possible.

Le Cerberus passa en hyper-espace tandis que le vaisseau dans lequel Nika et Palen se trouvaient fut détruit par la CELU.

Freck: Nous sommes en guerre?

Thane: Vous saurez ça assez tôt. Sachez juste que l'Augure, lui, est en guerre contre la CELU. Allez retrouver vos amis, nous parlerons de tout ça plus tard. Une dernière chose, si vous foutez la merde je vous balance par le sas.

Freck alla retrouver Nika et Palen.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Soyez comme le granit, forts, fiers et respectables même dans la vieillesse." Auteur inconnu
"C'est par le travail acharné que nous, Nains, fiers forgerons et bâtisseurs nous distinguerons. Car s'il est pour certains plus grande joie que celle de voir un ouvrage fini, il n'en existe pour nous aucune plus grande."
"You can pay a soldier to fire a gun, you can pay him to charge the enemy and take a hill but you can't pay him to believe." Amiral Steven Hackett
"Les faibles n'aiment pas la Faiblesse." Elric de Melniboné
"Ayez foi en la Lumière et tout sera possible." Tirion Fordring
Revenir en haut Aller en bas
Prochain Messages:
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: The last transport   

Revenir en haut Aller en bas
Prochain Messages:
 The last transport
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dedicated transport
» Valise de transport pour figurines
» Transport de....Kopter !!!
» [Transport] Planeur IGA
» transport des figurines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rôle Play Universe  :: 
RôlePlay Principal
 :: Galaxie de Pégase :: Secteur Sud-Est :: Planètes Autres
-